Le patrimoine vivant, témoin de notre identité culturelle!

976

Depuis le printemps dernier, la MRC du Fjord-du-Saguenay s’est engagée à contribuer à la connaissance, à la protection, à la mise en valeur et à la transmission du patrimoine culturel. Dans cette optique, elle vise à favoriser l’apport des aînés dans la transmission de notre histoire et de notre culture.

La transmission du patrimoine culturel est souvent perçue à partir de la composante matérielle, particulièrement à travers la protection des immeubles et par la mise en valeur des lieux emblématiques et identitaires d’un milieu. Il importe toutefois de prendre en considération la transmission de la composante immatérielle du patrimoine culturel. Il faut noter ici que le gouvernement du Québec reconnaît officiellement le patrimoine immatériel depuis moins d’une décennie.

Mais qu’est-ce que le patrimoine vivant?

D’abord, il apparait plusieurs pratiques actuelles qui s’enracinent dans une histoire locale, qui constituent d’importants pôles d’une région et qui témoignent de la diversité culturelle.

Ainsi, le patrimoine immatériel se caractérise à travers la représentation de différentes pratiques culturelles, de savoir-faire, de connaissances, d’expressions et de représentations, le tout transmis de génération en génération.

Il s’agit de traditions qui se manifestent, s’observent, se produisent et se vivent au présent. Cette particularité contemporaine explique pourquoi le patrimoine immatériel est aussi appelé patrimoine vivant.

La MRC déborde de milieux dans lesquels l’histoire est riche et fascinante, notamment au Bas-Saguenay, l’un des premiers lieux de colonisation dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et dont la présence autochtone remonte à près de 12 000 ans avant aujourd’hui. Les municipalités de L’Anse-Saint-Jean, de Petit-Saguenay, de Rivière-Éternité, de Saint-Félix-d’Otis et de Ferland-et-Boilleau ont forgé leurs propres identités culturelles et territoriales au fil des deux derniers siècles.

Tout au long de la saison hivernale, la MRC diffusera une série de trois capsules vidéo sur le patrimoine vivant au sein de son territoire. Ces capsules seront présentées afin de favoriser la découverte de l’histoire locale et régionale et de s’assurer de la sauvegarde, de la transmission de savoirs et des savoir-faire acquis par nos aînés et menacés de disparition avec le vieillissement de la population.

En somme, ce projet vise à présenter un fragment de notre histoire culturelle en recueillant des témoignages d’aînés. Il s’agit d’une première étape durant laquelle la MRC aspire à préserver et mettre en valeur les éléments immatériels de l’histoire et du patrimoine de son territoire pour les générations futures et actuelles. Une chose est certaine, l’implication des personnes âgées dans nos communautés, notamment via la politique Municipalité amie des aînés (MADA), montre la pertinence de valoriser leurs savoirs et leurs savoir-faire.