Accordons nos poêlons…

785

La cuisine collective a démarré en octobre 2015 dans la municipalité de Rivière-Éternité. Grâce au support de la Maison des Familles de La Baie et du Bas-Saguenay, dons de matériel de cuisine et d’ingrédients secs pour le garde-manger, un groupe de jeunes mamans s’est mis à cuisiner ensemble.

Une cuisine collective, c’est mettre argent, idées et temps en commun afin de planifier et de cuisiner collectivement des plats nutritifs et économiques pour les familles. Cette nouvelle pratique en alimentation est une belle activité qui permet de sortir de la maison, faire des rencontres et briser l’isolement, partager des connaissances, augmenter le pouvoir d’achat, cuisiner dans l’harmonie et le plaisir, sauver du temps à la maison pour la préparation de repas, etc.

Pour faire une cuisine collective, les groupes doivent être entre 3 et 7 personnes afin de faciliter les actions. À Rivière-Éternité, il se fait entre cinq et six cuisines par année. Elles se passent le vendredi au Centre communautaire et des loisirs. La cuisine débute vers 18h30 et selon la cuisson et la préparation des aliments, se termine autour de 22h00. Les usagers retournent à la maison normalement avec 4 à 5 plats en quantité supérieure pour plusieurs repas.

Après plusieurs années d’expérience, les lacunes sont écartées. Nous planifions un ou deux repas maximum avec cuisson au four étant donné que nous avons simplement une cuisinière électrique maison. Nous débutons la cuisine par les recettes qui demandent plus de cuisson. Nous aimons bien les sacs de viandes préparées et congelées.

Ce n’est pas seulement les mamans qui participent à la cuisine collective puisque les enfants et les papas sont également de la partie. Tous ceux qui ont du temps à donner participent aux différentes tâches. C’est une belle initiative et nous espérons qu’elle restera en place encore plusieurs années.

Produits du terroir, Au cœur des Bois

Depuis quelques années, l’entreprise Au cœur des Bois a trouvé pignon sur rue dans la municipalité de Rivière-Éternité. Le propriétaire Daniel Faucher, a une grande passion pour la cueillette des aliments qu’on retrouve dans les forêts du Bas-Saguenay. Selon Daniel, la forêt boréale regorge d’aliments uniques aux propriétés remarquables. Pour assurer leur pérennité, on se doit de procéder à une récolte écologiquement durable. Voilà l’essence même d’Au cœur des bois.

L’agriculture productiviste pratiquée aujourd’hui offre une vue à la fois réductrice et synthétique de l’industrie de l’alimentation. Les aliments que l’on retrouve à l’épicerie ont parcouru parfois des milliers de kilomètres pour se rendre à notre table alors que le sol et les plans d’eau du territoire québécois recèlent de richesses végétales méconnues.

Poussée par cette passion insufflée par les nombreux joyaux de la forêt boréale et après avoir complété des études en gestion de produits fins, cette entreprise est lancée en 2013. Celle qui se voulait dès le départ une experte en cueillette forestière, offre aux restaurateurs des régions du Saguenay, de Québec et des Laurentides, des produits frais ou séchés, principalement des champignons.

Que ce soit pour vous initier aux techniques de cueillette des champignons, découvrir de nouvelles saveurs ou encore planifier vos achats en ligne, nous vous invitons à parcourir le site internet www.aucoeurdesbois.ca. Vous pouvez également visiter cette page pour consulter le calendrier des cueillettes des champignons.

Travaux sur la rue Sainte-Thérèse

Les travaux sur la rue Sainte-Thérèse sont terminés pour 2022 depuis les premières semaines de novembre. La municipalité et les usagers sont plus que satisfaits des travaux qui ont été réalisés. Cela améliore la qualité des réseaux routiers. Certaines pentes ont été corrigées, d’autres parties ont été élargies, etc. Une estimation de 95% des travaux qui ont été effectués cet automne. La balance se fera au printemps 2023, il restera à aménager les bordures de route et l’ensemencement des fossés. Nous vous invitons à redoubler de prudence lorsque vous utilisez cette route puisque certains éléments du décor ont changé.