La bienveillance d’une communauté

261
Jacinthe savard et Caroline Simard dans leur bureau de l'A.P.R.S.

J’ai besoin d’aide ?

Rassemblements d’une communauté auprès des personnes démunies.

En cette période qui appelle au partage, et où l’on parle d’inflation, de hausse du coût de l’épicerie, de pauvreté, d’itinérance, des organismes répondent à l’appel de personnes et de familles démunies. Les besoins sont grandissants et les défis se relèvent au quotidien. Par leur bienveillance, ces organismes prennent soin de nos gens les plus vulnérables.

Les personnes dans le besoin ne s’affichent pas. Et pourtant c’est une réalité bien présente. Heureusement qu’il y a une mobilisation de la communauté pour aider ces gens dans le besoin, chaque jour et davantage en cette période. Des bénévoles dévoués tentent de subvenir à des besoins de base et apporter une aide alimentaire. Un réseau efficace distribue les dons en nourriture ou en argent, en tout respect et confidentialité.

Participons, à notre manière, à cet effort collectif, ce mouvement d’entraide, afin que chacun puisse retrouver un moment de quiétude.

Soyons généreux, un tout petit geste pour faire beaucoup de bien.

Pour Saint-Félix d’Otis, ce sont les Bénévoles de Saint-Félix qui gèrent l’aide alimentaire. On peut les rejoindre au : 418 544-5398.

Pour L’Anse-Saint-Jean, c’est L’A.P.R.S. au 418 272-3163 qui donne ou reçoit des denrées alimentaires.

À Ferland-et-Boilleau, vous pouvez rejoindre Jeanne Gagnée au 418 676-2383 ou Fernando Lavoie au 418 815-6566

La friperie de Saint-Félix

Stéphanie Pelletier et Kathy Thibeault, bénévoles. Crédit photo Johanne Bolduc

Être bénévole à la friperie, c’est donner de son temps mais c’est aussi rencontrer des gens, aider des familles, de nouveaux arrivants et parfois des organismes.

Par la diversité des vêtements, chaussures et accessoires, on répond aux besoins de toute la famille, des tout-petits jusqu’à l’âge adulte. Et les gens viennent de partout dans la région. Les donateurs sont généreux et les vêtements sont souvent de qualité et parfois neufs.

Pour un sac rempli de vêtements, il vous en coûtera 10$, ou sinon 2$ à la pièce.

À la friperie, on redonne au suivant.

Cette année, les profits ont été redistribués afin de faire l’acquisition de matériel scolaire gratuit pour tous les jeunes de l’école primaire de Saint-Félix. Quelle belle façon de participer au bien-être de la collectivité. Bravo pour cette implication, cette générosité et cette bienveillance.

Située au sous-sol de l’église de Saint-Félix d’Otis, accessible par la porte arrière, la friperie est ouverte de 10 heures à midi, tous les dimanches.