La classe en plein air de l’école Saint-Félix

236
Rangée du fond: Justine Gagné, Théo Tremblay, Lili-Rose Rondeau, Romy Dufour, Malik Perron, Anthony Lavoie, Élisabeth Tremblay, Maxim Lapointe, Léticia Simard. Rangée avant: Nicolas Trudel et Maïka Minier

Le Trait d’Union est allé rencontrer les élèves de 3e et 4e années de l’école de Saint-Félix pour leur demander ce qu’ils pensaient de leur yourte, place où se donnent des classes plein air !

Théo Tremblay : Quand je vais avec mes amis dans la classe plein air, j’aime ça parce que je respire le bon air ! Et en plus j’entends bien les animaux. J’aime les animaux et la nature, j’ai même un écureuil de compagnie que j’ai apprivoisé à la maison et qui vient des fois avec moi quand on fait la classe dehors ! Aussi il y a un parcours d’hébertisme, on fait de la survie et puis on a faite une sculpture de grand héron ! Et il y a des sentiers qui vont un peu partout et un qui va jusqu’à un barrage et une hutte de castor !

Léticia Simard : Ben je trouve que c’est une bonne idée la classe dehors, parce qu’il y a comme des bancs différents, ça fait du bien de changer des chaises d’ici. Aussi la dernière fois qu’on est allé dans la yourte, on a fait un cours de cuisine.

Élisabeth Tremblay : Ben c’est le fun parce que on peut changer, on peut faire des matières dehors, on fait des expériences sur des choses comme une fois on avait fait. Dans la forêt, il y a plein de chemins, des raccourcis et une tyrolienne dehors !

Justine Gagné : J’aime ça écouter les bruits de la nature pis m’installer confortablement dans la yourte.

Maxim Lapointe : J’aime ça aller dehors parce qu’on peut respirer l’air pur, pis j’aime la nature comme Théo parce que j’aime grimper dans les arbres !

Lily-Rose Rondeau : J’aime beaucoup faire des activités dehors, et aussi on a fait un projet où on avait dessiné un animal en voie d’extinction pis qu’on voulait l’aider pour qu’il survive. On fait aussi des camps quand on va dans la yourte. Les 5e et 6e années ont déjà dormi là.

Visiblement, les élèves, ainsi que leur enseignante madame Pascale apprécient, voire préfèrent les cours en plein air !