Le festival Virage : réflexions et festivités.

1518
Les fêtes de la culture sur le quai à Petit-Saguenay.

Le festival Virage est né à Saint-Rose-du-Nord en 2015 d’un besoin de sortir d’un sentiment d’impuissance lié aux conséquences sociales et environnementales du système économique et politique dominant. La solution : créer un chantier de réflexion autour des actions possibles pour agir dans le sens de la Transition. Après 3 ans de hiatus, le festival revient en force à Petit-Saguenay selon la même formule éprouvée : combiner réflexions et festivités au cœur de la ruralité.

Le cœur villageois de Petit-Saguenay attend des conférenciers, des artistes, des festivalières et des festivaliers de partout au Québec les 18, 19 et 20 août prochains. La programmation se déploie sur 4 volets, soit musical, artistique, réflectif et familial. Il implique tables rondes, conférences, shows, arts vivants, ateliers, DJ set et performances de toutes sortes! Un véritable défi logistique que l’équipe de l’organisation, composée de représentants des deux villages, compte bien relever. « Nous avions déjà la volonté de prolonger les Fêtes de la Culture pour faire un festival de musique un jour », raconte Manon Landry, agente culturelle à Petit-Saguenay. « Le quai offre un point de vue incroyable à 360° sur le fjord : les DJs invités trippent, et la foule aussi. Mais partir un festival, ce n’est pas simple : quand on a entendu que la gagne de Saint-Rose cherchait un lieu pour accueillir Virage, c’était le match parfait! » poursuit-elle. « On a déjà une formule qui fonctionne bien, un logo, une notoriété, avec des valeurs qui correspondent aux nôtres. On a envie d’impliquer notre communauté pour faire un festival à notre image, avec notre monde, et en créant des liens entre les rives du fjord et à travers le Québec! » conclut Manon.

Une conférence lors d’une précédente édition de Virage à Saint-Rose-du-Nord.

Les sujets abordés seront variés, mais tous portent à leur manière des idéaux de justice sociale et environnementale. Parmi ceux-ci, on peut nommer les différentes échelles de l’engagement, le futur énergétique, la décolonisation, le bien-être individuel et collectif, les communs ou encore la solidarité internationale. Depuis quelques années, Petit-Saguenay est engagé dans une démarche de développement durable, comme le démontre l’adoption d’une politique municipale éponyme l’hiver dernier. Plusieurs initiatives entreprises par l’administration municipale pourront être discutées, notamment l’engagement à partir de l’échelon local, l’aménagement d’un écoquartier participatif, les initiatives de logements abordables, les pratiques d’urbanisme durable ou encore la participation citoyenne.

Le site principal du festival se situera au terrain de balle, mais les participant-e-s seront convié-e-s dans des lieux inusités du village jusqu’au quai, en passant par les boisés, à la manière du Festif de Baie-Saint-Paul. Voilà l’occasion parfaite de stimuler les apprentissages et de profiter de la beauté de notre territoire de façon originale. Ultimement, le festival aspire à créer des liens entre les actrices et les acteurs du changement social, entre la ville et la campagne, et entre les générations.

Toute la communauté du Bas-Saguenay y est donc chaleureusement invitée.  Suivez la page Facebook (@viragefest) ou visiter le www.petit-saguenay.com/virage pour en savoir davantage.