Le renne égaré

705

Il était une fois, un jeune renne qui s’appelait Cristal. Le faon craignait la neige et de perdre ses parents adorés. Un bon matin, Cristal se réveilla horrifié, voyant de gros flocons épais et mouilleux. Le désespoir de ce dernier réveilla sa colère intérieure. Le petit renne de 2 ans décida donc de se calmer en allant se promener, qui sait? Cristal pourrait toujours changer de vision face à la neige. Tous les jeunes de son âge étaient déjà en train de faire des anges en bois et des rennes de neige pour décorer le village. Bref, le village était embelli même s’il était rempli d’une horreur blanche et collante!

***

Après avoir marché un long bout de temps, le faon sentit la bise souffler sur son petit visage. Cristal se retourna et ne vit aucune trace de pas. Le petit renne paniqua soudainement et repensa à ses deux craintes : la neige et perdre ses parents. Comble de malheur, les deux se produisaient en même temps! Cristal repensa à sa mère, puis, à son père. Ils lui manquaient énormément et il se sentait coupable de s’être trop éloigné. De plus, demain, c’était le 24 décembre. Le faon devait aller rejoindre le Père-Noël en compagnie de ses amis pour aider ce dernier à terminer les préparatifs et les emballages de dernière minute. Cristal mit son cerveau en mode solution. Soudain, il eut une idée qui ne lui plaisait pas, mais il n‘avait pas le choix.  Le jeune renne allait faire appel à sa magie pour tout de suite et se rendre à l’atelier du Père-Noël. Il allait retrouver ses parents le lendemain.

Cristal était trop jeune pour utiliser sa magie, mais c’était pour son bien. Alors, il était prêt à accepter les conséquences qui l’attendaient. Soudain, le vent se tut. C’est alors que le faon entendit une voix familière : son père n’était pas loin. Il s’écria : « Papa, papa, je suis là! » Maintenant, c’était au tour de sa mère de crier à sa recherche. Encore une fois, Cristal fit signe à sa mère qu’il était là. Le petit renne vit apparaître ses deux parents recouverts de la substance blanche et pâteuse qui désormais ne faisait plus peur au jeune faon. Les traces de ses parents ne s’étaient pas fait emporter par le vent comme les siennes étant donné que la bise n’était plus présente. Les parents du jeune faon de 2 ans racontèrent la mésaventure de Cristal au vieux barbu légendaire. Le faon entra alors dans la troupe de ce dernier puisqu’il avait été très courageux pour son âge. Ses parents étaient fiers de lui.