La Maison Le Rivage, un hébergement pour femmes vivant de la violence.

842
Le Rivage offre aux femmes un accès gratuit à de l’hébergement temporaire 24 h/7jours.

La Maison d’hébergement Le Rivage de La Baie et du Bas-Saguenay est un service 24h/7jours qui a pour mission d’accueillir et d’héberger les femmes et toute personne s’identifiant comme femme, avec ou sans enfant, vivant une situation de violence. L’hébergement se fait dans un lieu sécuritaire, chaleureux et les services sont confidentiels. 

De nombreux services offerts

Le Rivage offre aux femmes un accès gratuit à de l’hébergement temporaire 24 h/7jours. En plus de fournir les repas, nos installations offrent du confort afin qu’elles se sentent comme chez elles en tout temps. D’ailleurs, les frais de transport (essence, autobus, taxi) pour venir en hébergement peuvent, dans certaines circonstances, être assumés par Le Rivage.

Pendant leur séjour, les femmes bénéficient de rencontres individuelles adaptées à leurs besoins et à leur situation (violence conjugale, familiale, exploitation sexuelle, en situation d’itinérance ou autre), en plus des rencontres de groupe. Également, elles peuvent se faire accompagner et s’assurer d’avoir accès aux bonnes références selon les démarches souhaitées (juridique, médicale, recherche de logement, etc.). En somme, les femmes qui viennent en hébergement ont un soutien constant de la part de l’équipe d’intervenantes présentes 24h/7 dont l’une a pour rôle de dynamiser la maison en proposant toutes sortes d’activités.

Les femmes qui sont accompagnées de leurs enfants reçoivent l’aide d’une intervenante jeunesse qui les soutient dans leur rôle parental en plus d’être outillée pour permettre le bon développement de leurs enfants, notamment en lien avec les conséquences vécues par les enfants exposés à la violence conjugale. Les outils sont adaptés à la réalité et aux besoins de ces derniers et axés sur le bien-être des enfants de manière à ce qu’ils puissent se sentir rapidement à l’aise dans leur nouveau milieu de vie.

À la fin du séjour, les femmes peuvent bénéficier de rencontres post-hébergement.

Une étape d’hébergement à la fois

Le Rivage offre aussi de l’hébergement en seconde étape pour les femmes en situation post-séparation ou d’itinérance. L’objectif est d’offrir un logement ou une chambre et du soutien aux femmes qui désirent reprendre du pouvoir sur leur vie. Nous offrons donc, sur une base temporaire et à coût réduit, trois logements (5½ pièces) pour les mères avec enfants, et 15 chambres pour femme seule entièrement meublées, chauffées et éclairées, dans un milieu de vie sécuritaire et confidentiel. Notre intervenante mère/enfants accompagnera les familles sur la problématique de la violence conjugale ou familiale et toutes autres réalités concomitantes (difficulté au niveau de la santé mentale, de la consommation, du jeu, etc.), permettant ainsi aux mères de poursuivre leur processus de dévictimisation. Pour les femmes seules, en collaboration avec une intervenante sociale, chacune sera accompagnée afin de reprendre du contrôle sur sa vie, développer son autonomie et ainsi permettre la réalisation de ses objectifs.

Un service de stabilité résidentiel avec accompagnement (SRA) 

Ce service soutient les femmes violentées en situation d’itinérance ou à risque d’en vivre. Parfois ces personnes sont aussi souffrantes parce qu’elles vivent des problèmes de santé mentale et/ou de consommation. Ce service est offert aussi aux femmes qui sortent d’un milieu carcéral. Il a pour objectif de soutenir leur processus de relocalisation en appartement, avec tous les défis que cela comporte.

Des services externes

 

La Maison d’hébergement offre du suivi externe aux femmes, avec ou sans enfants, voulant amorcer des rencontres touchant les sujets de la violence conjugale, les enfants exposés à la violence, les difficultés de couple, la dévictimisation et autres sujets connexes.

Le Rivage offre également des groupes de soutien sur la violence conjugale, ainsi que sur la reprise de pouvoir. Les femmes, en plus de briser leur isolement, pourront faire des apprentissages sur la connaissance de la violence conjugale, l’introspection/réflexion, la connaissance de soi et plus encore.

Volet sensibilisation

Le Rivage offre de la sensibilisation et de l’information à la communauté sur la problématique de la violence conjugale, la violence familiale et les relations saines. Les intervenantes à la sensibilisation mettent en place plusieurs moyens (kiosques, projets publicitaires, créations d’outils, etc.) afin de rejoindre le plus de personnes de toutes les tranches d’âges.

D’ailleurs, Le Rivage a créé une plateforme interactive en ligne qui permet de mieux comprendre la problématique de la violence conjugale appelée : Qui-T.

L’expérience Qui-T permet, par le biais d’illustrations sous forme de bandes dessinées, de présenter des moments de la vie conjugale et aide à mieux saisir les composantes du cycle de la violence amoureuse. Pour tenter l’expérience Qui-T vous pouvez aller sur : Qui-T.com ou sur : lerivagedelabaie.com, section Qui-T.

Depuis quatre ans, le Rivage fait partie d’un comité qui organise un évènement pour souligner le chemin parcouru par les femmes qui ont œuvré et/ou qui œuvrent toujours pour la cause des droits des femmes et pour se remémorer que la discrimination selon le sexe existe malheureusement encore à ce jour. Ainsi, le 8 mars de chaque année, les membres du comité s’unissent pour sensibiliser la population en organisant une soirée.

Pour prendre contact ou des informations 

Pour de l’écoute téléphonique ou pour de l’hébergement 24 h/7jours : 418-544-4626. Pour du suivi à l’externe ou pour de la sensibilisation, dans le secteur Bas-Saguenay, vous pouvez rejoindre Maude au 581-944-9308 ou par courriel : Le Rivage