Sentier des Murailles : l’étude d’opportunité est lancée

705
Le lac Cardinal sur le territoire de Petit-Saguenay.

Il y a déjà 7 ans, la faillite de la Coop Quatre Temps forçait la fermeture du Sentier des Murailles, un sentier de ski hors piste reliant les municipalités de Petit-Saguenay, Rivière-Éternité et L’Anse-Saint-Jean. Avec en tête de positionner le Bas-Saguenay comme destination incontournable de plein air 4 saisons, les municipalités ont mis sur pied l’an dernier un comité promoteur composé d’élus, d’agents de développement et de divers acteurs dans le domaine du plein air. Une première étude de caractérisation a par la suite été préparée par le Regroupement régional des gestionnaires de ZEC de la région, pour déterminer l’état actuel du sentier. Fort de ces résultats, une nouvelle phase d’étude a été lancée il y a quelques semaines par les firmes Option Aménagement et Synergie pour évaluer l’opportunité de relancer le Sentier des Murailles.

Concrètement, l’étude d’opportunité permettra d’établir l’environnement économique dans lequel le projet se situe, de préparer différents scénarios de développement et de proposer un mode d’organisation pour la mise en œuvre du projet.

L’étude évaluera donc comment le projet pourrait être un moteur de développement économique pour les communautés locales, en reliant les cœurs villageois et en développant une offre d’activités de plein air diversifiée le long du sentier.

L’étude s’attardera également au marché du plein air qui a grandement évolué dans le contexte sanitaire mondial, alors que de nombreux Québécois ont décidé de redécouvrir leur territoire.

Plusieurs enjeux seront considérés dans le cadre de cette étude : l’entretien des infrastructures, la logistique de l’accueil, le déploiement d’une signalisation efficace, le recrutement de la main-d’œuvre ou encore la cohabitation sécuritaire et agréable de tous les usagers, et notamment avec les quads et motoneiges. Des consultations seront également effectuées avec les personnes ayant gravité autour de la première mouture du Sentier des Murailles, ainsi qu’avec les acteurs touristiques du milieu. Compte tenu de l’expertise existante dans le domaine du plein air au Bas-Saguenay, parions que ces consultations déboucheront sur des propositions très intéressantes.

Le projet s’inscrit certainement dans un contexte fort différent par rapport aux années 2000 et 2010. De nombreux projets ont depuis fleuri ailleurs au Québec et au Canada. Quelques modèles inspirants seront donc étudiés, dont les sentiers de l’Estrie, le sentier Bruce Peninsula de Niagara ou les sentiers de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, qui sont regroupés avec l’appui du Pôle d’excellence en récréotourisme de l’Outaouais (PERO). Ces inspirations serviront à établir la nouvelle mouture du sentier des Murailles comme un leader dans le domaine du plein air au Québec.