Une patinoire et ses bénévoles !

1343
Daniel Girard, Philippe Gagné, Yves d'Amour et Donald Tremblay. En avant des buts, Félix Bouchard et Manolo Girard. Il est à noter qu’il manque un bénévole sur cette photo soit Pierre-Yves Lebleu, nouveau résident de l’Anse Saint Jean et nouveau pompier à l’Anse Saint Jean.

Sans la participation d’une équipe de bénévoles motivés, on peut penser que la patinoire située depuis 2013 à côté de l’école Fréchette à L’Anse-St-Jean n’aurait pas été fonctionnelle cet hiver. Malheureusement, le manque de main d’œuvre à la Municipalité rendait très difficile le début des opérations.  C’est par un effort collectif exceptionnel que le tout est devenu possible.  

En effet, c’est lors d’une rencontre de l’OPP de l’école Fréchette, un organisme de parents bénévoles qui sont là pour appuyer, aider et épauler l’équipe-école, que ce parent de deux jeunes enfants, Manolo et Alicia Girard, décide de s’impliquer pour que la patinoire puisse être opérationnelle cet hiver. Il motive un petit groupe de bénévoles, récolte même la participation de certains enfants, finit enfin par trouver un jeune, Philippe Gagné, qui sera employé par la municipalité pour l’entretien et la surveillance du lieu.

Sur ces photos, on peut voir les enfants qui ont participé à la préparation du fond de la patinoire, Manolo et Alicia Girard.

« Depuis qu’on travaille sur la glace, on a vu des personnes arriver avec leurs patins sur l’épaule, nous demandant quand elle sera prête. Cette nuit, on va finir les couches de glace, ça en prend 40 pour que la patinoire soit solide et sécuritaire. » Par équipe de deux, la joyeuse bande se relaie toute la nuit pour finaliser la glace nécessaire à la mise en route de la patinoire extérieure. Il est à noter que la Régie inter-municipale des pompiers du Bas Saguenay a prêté de l’équipement pour en arroser la surface.

« On le fait vraiment pour les jeunes, on n’arrête pas de dire qu’ils sont toujours sur leur cellulaire, alors voilà, nous on a décidé de leur préparer une patinoire bénévolement !  L’été, l’endroit accueille un skate parc, également très fréquenté par les jeunes du village. »

C’est donc un lieu rassembleur qui permet aux jeunes (et moins jeunes) d’être actifs et de vivre de bons moments. Il est important de mentionner que l’état de la patinoire se détériore et doit assurément subir une cure de rajeunissement. À cet effet, Madame Pageau, directrice de l’école Fréchette, mentionne qu’une rencontre a déjà eu lieu cet automne avec deux conseillers municipaux, le directeur général, un représentant du Centre de services et elle pour trouver des solutions afin d’en assurer la pérennité. « Nous sommes tous d’avis que la patinoire doit rester. Par contre, cette décision demande beaucoup d’investissements. Nous travaillerons ensemble sur ce projet. Tout comme nous l’avons fait en 2013 lors de son installation. Cela étant dit, nous sommes bien heureux de l’initiative des parents. Cette mobilisation positive et collective est assurément un gage de réussite! Un GROS MERCI de la part de tous les jeunes! »